ATLAS DE SYNTHESE 2020 – Surveillance biologique et Qualité des eaux de Méditerranée

Atlas-de-surveillance-biologique-miniature

 Edité en 2020, l’atlas cartographique de la qualité des eaux côtières de méditerranée présente les résultats de la surveillance de l’état écologique des herbiers de Posidonie et des récifs coralligènes, de leurs fonctions écologiques et du niveau de pressions exercées. Il s’appuie sur 430 données biologiques récentes (moins de six ans) permettant d’évaluer l’état écologique et l’état de fonctionnement de ces écosystèmes et sur 11 pressions anthropiques. Le choix des indicateurs utilisés est issu de la bibliographie et de propositions d’experts à la vue des connaissances actuelles. Ces données sont interprétées et synthétisées dans 83 cartes accessibles sur la plateforme MEDTRIX (Atlas de synthèse 2020). Dans l’état des connaissances actuelles et des informations disponibles, le bon état écologique est atteint pour 74 % des masses d’eau pour les récifs coralligènes et pour 61 % pour les herbiers de posidonie.

 Le fonctionnement écologique concerne les fonctions que ces écosystèmes assurent. Il est évalué par la diversité de poissons observés et par la biophonie des poissons, crustacés et autres invertébrés benthiques. L’évaluation de l’état de fonctionnement met en évidence une altération pour 84 % des masses d’eau pour les récifs coralligènes et pour 71 % pour les herbiers. dans 45 % des cas pour l’herbier et dans 80 % des cas pour le coralligène, le niveau d’évaluation du fonctionnement écologique déclasse l’état fnal des masses d’eau. Les masses d’eau dans lesquelles la qualité des herbiers est très préservée (bon état général fnal) sont les Iles d’Hyères, le Cap Est de la Corse, et la plaine orientale. Les masses d’eau dans lesquelles la qualité du coralligène est très préservée (bon état général fnal) en situent toutes à l’ouest de la Corse : Canari, Cap ouest et golfe d’Ajaccio. Les masses d’eau pour lesquelles l’état général est bon ou légèrement altéré pour les deux habitats sont assez rares pour être soulignées : Iles de marseille hors Frioul, Canari, Cap Corse Ouest et Cap Corse Est. Cet atlas confrme ainsi l’intérêt, dans la complémentarité, de suivre des écosystèmes se développant à des profondeurs différentes et répondant à des pressions différentes. Cet atlas de synthèse permet de mieux qualifer l’état écologique des herbiers et du coralligène, d’intégrer une information sur le fonctionnement écologique, d’affner l’identifcation de secteurs prioritaires, et de valoriser les résultats de l’évaluation et les porter à connaissance. Ces données permettront aux collectivités du littoral, aux services de l’Etat et aux usagers de la mer de mieux connaître et donc mieux protéger la biodiversité sous-marine.

 

© Laurent Ballesta

Gwénaëlle Delaruelle, Andromède Océanologie/ L’oeil d’Andromède.

logo-oeil-andromede-partenaires
logo-ANDROMEDE-partenaires
nouveau-logo-AERMC-partenaires


error: Content is protected !!