CALOR, LE RÉSEAU DE SURVEILLANCE DE LA TEMPÉRATURE DE FOND EN MÉDITERRANÉ

Depuis 2013, Andromède Océanologie (en partenariat avec l’AERMC) équipe les sites de surveillance RECOR (suivi des assemblages coralligènes) et TEMPO (suivi des herbiers à Posidonie), avec des capteurs (HOBO Water Temp Pro v2). Ces capteurs permettent de réaliser une mesure toutes les heures pendant 5 ans. Leur répartition ainsi que la fréquence élevée des mesures nous permettent de produire des cartographies de température de fond et de corréler nos observations biologiques sur les sites TEMPO et RECOR aux variations de ce paramètre abiotique.

Localisation des capteurs de température actuellement en place et modélisation de la température de fond en région PACA

Leur installation a débuté en 2013 sur 26 sites RECOR en PACA Est, puis, a été complétée en 2014 sur 18 sites RECOR en Corse; en 2015 sur 93 sites localisés dans les trois regions: PACA, Occitanie, Corse, dont 32 sites RECOR et 61 sites TEMPO (limite inférieure et profondeur intermédiaire); en 2016 sur 18 sites RECOR et 18 sites TEMPO en PACA Est; et enfin en 2017 sur 17 sites RECOR en Corse et sur 30 sites Tempo (Région Corse et PACA). En 2017, 157 capteurs de fond (64 capteurs RECOR et 93 capteurs TEMPO) étaient en cours d’acquisition de données entre 8 et 68 mètres de fond en Méditerranée française.

Localisation des capteurs de température actuellement en place et modélisation de la température de fond en région Corse

Le réseau CALOR s’est vu doté d’un nouvel outil “Time Manager”. Ce dernier permet à l’utilisateur de visualiser l’évolution de la température de fond au cours du temps.

Outil “Time manager” disponible sur le projet CALOR de la plateforme Medtrix permettant de suivre l’évolution de la température de fond au cours du temps.

Célia Fery, l’Œil d’Andromède