SIRENHA

 SuivI des REssources Naturelles Halieutiques par Acoustique

Mis en place dans le cadre de la surveillance des populations de poissons côtiers dans le suivi des masses d’eaux côtières, le dispositif de surveillance SIRENHA s’appuie sur un nouveau protocole de suivi halieutique. Basé sur une approche surfacique résultant de la collecte d’informations linéaires le long de lignes de navigation et de la détermination d’un indicateur surfacique, il vient compléter les approches ponctuelles (comptages ou vidéos sous-marines, ADNe ou encore acoustique passive). Ce dispositif s’insère dans une coopération plus vaste de surveillance des populations de poissons côtiers associant notamment l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée et Corse. Le principe du protocole utilisant un sondeur mono-faisceau est le suivant :

 

Figure 1: Utilisation de l’acoustique active dans la méthode d’acquisition du projet SIRENHA. Illustration du principe du protocole SIRENHA utilisant un sondeur mono-faisceau

 

Un navire se déplace le long de trajectoires prédéfinies qui échantillonnent spatialement le domaine à surveiller (surface de référence : 250 ha). Le sondeur mono-faisceau installé sous le navire acquiert des données acoustiques dans la colonne d’eau, qui sont post-traitées de façon automatisée et aboutissent à une cartographie de l’indicateur surfacique ’’Poissons’’ appelé ISPRE-MED (Indicateur Surfacique de PRésence de poissons de pleine Eau de MEDiterranée) dont le calcul s’effectue sur une maille carrée de 50 m de côté. L’indicateur est défini par unité de surface standard de la façon suivante :

 

Nombre de détections

ISPRE-MED =       ————————————–          (par unité de surface)

Nombre total de pings émis

 

 

Figure 2: Représentation cartographique de l’indicateur ISPRE-MED. La valeur de l’ISPRE est affichée selon une gamme de couleurs, sur une maille de carrés de 50 m de côté. Le blanc indique qu’il n’y a eu aucune détection ou un nombre non significatif de détection alors qu »un dégradé du vert au bleu indigo correspond à un nombre plus important de détections. Plus la couleur tire sur le bleu et est sombre plus la quantité de détections est élevée.

 

Figure 3: Visualisation d’un échogramme et valeur de l’ISPRE correspondante
En haut : Représentation cartographique des résultats de l’ISPRE sur un sous-secteur du site d’essai de La Ciotat : une radiale particulière est ‘’encadrée’’
En bas : Echogramme relatif à cette radiale : cette radiale explore successivement des lieux présentant différentes densités de poissons et donc de valeurs de l’ISPRE. Celui-ci varie de 1/1.5 à 0 en début de radiale, puis passer de 0.5/1 à 0/0.5.

 

La stratégie de surveillance du réseau SIRENHA est basé sur trois composantes :

  • La première s’inscrit dans une logique d’exploitation de données d’opportunité recueillies régulièrement lors d’études menées par le maître d’ouvrage (période saisonnière : printemps) et spécifiquement sur un ensemble de sites répartis sur la façade, présentant un large éventail de typologies de pressions subies par le milieu (petit port de plaisance, zone de mouillage, zone de référence, rejet urbain, port maritime et militaire…).
  • Le second s’inscrit dans la campagne DCE triennale opérée par Ifremer pour le compte de l’Agence de l’Eau en exploitant les données recueillies tout le long du littoral méditerranéen,
  • La troisième et dernière consiste à suivre annuellement 3 sites représentatifs des masses d’eau côtières, des habitats côtiers et des pressions qui sont La Ciotat, Cap Sicié et Théoules.

 

En cliquant sur le bouton « Accéder aux cartes » vous trouverez plus de détails concernant le projet Sirenha, notamment les acquisitions de données permettant de calculer l’ISPRE (Indicateur Surfacique de PRésence de poissons de pleine Eau de MEDiterranée). Vous trouverez également la plaquette du projet en cliquant sur le bouton « Plaquette« , juste en-dessous.

Contact : Marine LETEURTROIS, leteurtrois@semantic-ts.fr

Porteur du projet : SEMANTIC TS, https://www.semantic-ts.fr/

Fréquence d’actualisation : Annuelle

Partenaires : Agence de l’Eau Rhône Méditerranée et Corse, Ifremer pour la campagne DCE

Publications scientifiques associées

nouveau-logo-AERMC-partenaires