CHIMIE-MED

projet chimie-med
© Stéphane Lesbats - Ifremer

CARACTERISATION DE LA POLLUTION DES EAUX COTIERES EN MEDITERRANEE FRANCAISE

L’Agence a développé depuis 1996 une politique ambitieuse de caractérisation et de surveillance des eaux côtières. Les nombreux partenariats, dont ceux engagés avec Ifremer, ont permis de mettre en place des réseaux de surveillance de la contamination chimique couvrant la totalité de la façade méditerranéenne.

 

Les réseaux sont les suivants:

– Le réseau RINBIO utilise le caging de moules pour évaluer la contamination chimique biodisponible d’une masse d’eau. Il est opéré par Ifremer ;

– Le volet RADIOELEMENTS de RINBIO qui permet de suivre la radioactivité et notamment le Césium 137, dans la chair des mollusques. Il est opéré par l’IRSN ;

– Le réseau CONTAMED apprécie le niveau de contaminants dans les poissons de haut niveau trophique (Ifremer). Il est complété par le réseau CETAMED qui suit les contaminants dans les cétacés (WWF) ;

– Le réseau REMTOX évalue la toxicité des sédiments marins. Il est basé sur des bio-essais tests larves d’huîtres et est opéré par Ifremer ;

– Le réseau ROCCh Sédiments évalue les niveaux de contamination chimique dans la matrice sédimentaire, il est opéré par Ifremer  ;

– Le réseau MICROPLASTIQUES porte sur la quantification des microplastiques de sub-surface dans la zone côtière. Il est opéré par Ifremer ;

– Le réseau OSCREEN concerne la recherche du phytoplancton Ostreopsis ovata. Il n’a été opéré à ce jour par Ifremer qu’en 2011.

 

Ces différents réseaux permettent d’apprécier les niveaux de contamination des eaux côtières et leur adéquation avec les normes de qualité environnementale, leur bioaccumulation dans la chaîne trophique et les effets. Chaque réseau suit une liste de contaminants qui lui est propre, adaptée en fonction de la matrice suivie et des enjeux. D’une façon générale, ces dispositifs sont en perpétuelle optimisation tant sur le plan de l’approche spatiale que sur le plan de l’approche temporelle. Ils contribuent à répondre aux obligations nationales et européennes en matière de surveillance mais aussi et principalement à piloter et évaluer les politiques de lutte contre la pollution des eaux marines.

 

Une cartographie par réseau est visible dans MEDTRIX. Elle présente la localisation des points de surveillance et, pour la majorité des réseaux, une classification pour chaque élément est appliquée selon les valeurs mesurées.

Contacts : Pierre Boissery (pierre.boissery@eaurmc.fr)  et Marc Bouchoucha (Marc.Bouchoucha@ifremer.fr)

Porteurs du projet : AERMC   –  https://www.eaurmc.fr  &  Ifremer   –   http://wwz.ifremer.fr

logo-Ifremer-partenaires
nouveau-logo-AERMC-partenaires
error: Content is protected !!