MODEL

APPLICATION DE LA PHOTOGRAMMETRIE A LA SURVEILLANCE BIOLOGIQUE DES HABITATS SOUS-MARINS

La photogrammétrie permet, à partir de l’assemblage de nombreuses photographies (2D) prises sous différents angles, de reconstituer un objet en trois dimensions (3D). Cette méthode, utilisée depuis 2016 dans le cadre des réseaux RECOR (réseau de surveillance des assemblages coralligènes) et TEMPO (réseau de surveillance des herbiers à Posidonie) permet la reproduction fine en 3D des paysages sous-marins.

 

Le développement de la photogrammétrie appliquée au suivi d’écosystèmes marins permet d’améliorer la qualité et la quantité de données collectées in situ, et d’ouvrir la voie au développement de nouveaux indicateurs écologiques. En les comparant dans le temps, les modèles 3D témoigneront de l’état de conservation ou de dégradation des écosystèmes marins.

 

Le projet MODEL, opéré par Andromède océanologie avec le soutien de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse, permet la visualisation des différents modèles 3D réalisés dans le cadre des réseaux de surveillance TEMPO (62 sites) et RECOR (70 sites), et des projets de restauration REXCOR à Cortiou (8 modèles) et RESCOR à Cap Ferrat (5 modèles). Les modèles 3D de plusieurs récifs coralligènes réalisés lors de la mission Gombessa 5 en juin 2019 (Laurent Ballesta & co.) sont également disponibles, ainsi que trois épaves remarquables : le B17, le P38 et l’épave antique, dite « Le Titanic ».

Personne en charge du projet : Guilhem Marre (guilhem.marre@andromede-ocean.com)

Structure : Andromède Océanologie   –   http://www.andromede-ocean.com

logo-ANDROMEDE-partenaires