SURFSTAT

projet surfstat
© Andromède Océanologie

RESEAU D’ANALYSE SURFACIQUE DES HABITATS MARINS

Créé en 2013, le réseau SURFSTAT s’intègre dans le volet biologie du réseau DCE. Il a pour principal objectif d’apprécier par une approche statistique l’hétérogénéité écologique des fonds sous-marins dans l’espace et le temps entre 0 et 80 m de profondeur sur le littoral méditerranéen français. La description de l’hétérogénéité est essentielle pour évaluer la fragmentation et la connectivité des habitats.

 

La première mission de ce réseau est de compléter la cartographie sous-marine des habitats en 2D existante (réalisation et étude de cartes géographiques) et d’établir la correspondance en 3D des habitats marins. La seconde est de proposer et mesurer différentes variables de composition et de configuration pouvant servir d’indicateurs surfaciques (= spatiaux) de la qualité des eaux côtières à partir de ces cartographies des habitats marins. SURFSTAT est donc un premier pas vers un moyen de surveillance à large échelle (avec grille d’interprétation) des habitats marins.

 

 

A travers ce réseau de surveillance, nous réalisons une analyse surfacique sur l’habitat Herbier à posidonie :

 

  • Une carte de l’évolution globale de l’herbier à posidonie. Elle combine les évolutions en limite inférieure et en limite supérieure (comparaisons réalisées avec des photographies aériennes anciennes datant des années 1920 entre 0 et 15 mètres (Andromède océanologie, 2013 ;Holon et al., 2015)). Toutes les zones où l’état de l’herbier a été qualifié de régressif d’après la comparaison avec les photographies aériennes anciennes entre 0 et 15 mètres ont été cartographiées en matte morte sur cette carte d’évolution. En région PACA, la base de données MEDBENTH (Agence de l’Eau RMC / IFREMER) et le programme CARTHAM (AAMP/MEEDTL) ont permis de cartographier 70% du littoral jusqu’à environ 60 mètres de profondeur. Afin d’avoir des données cartographiques fiables, des campagnes de terrain ont été effectuées afin de compléter et d’actualiser ces données.

 

  • Une représentation cartographique (selon une grille de pixels de 20 x 20 mètres) de l’indice de régression de l’herbier de Posidonie. Il correspond à la surface actuelle de la matte morte (ancienne et actuelle) sur la somme entre la surface de la matte morte (ancienne et actuelle) et la surface actuelle de l’herbier de posidonie.

 

Représentation cartographique (selon une grille de pixels de 20 x 20 mètres)
de l’indice de régression de l’herbier de posidonie dans le golfe Juan (Antibes).

 

 

  • Une représentation cartographique (selon une grille de pixels de 50 x 50 mètres) de l’indice de diversité de Simpson. Cet indice est calculé de la manière suivante : D = ∑ Ni(Ni-1)/N(N-1)

 

D : Indice de Simpson

Ni : surface d’un habitat donné sur un pixel de 50m².

N : surface totale des habitats.

                     ➔ L’indice varie entre 0 et 1. Plus il se rapproche de 0, plus les chances d’obtenir des habitats différents sont élevées.

 

Représentation cartographique (selon une grille de pixels de 50 x 50 mètres) de l’indice de diversité de Simpson dans la Rade d’Hyères.

 

 

 

 

 

Outil de comparaison sur la plateforme Medtrix.

En cliquant directement sur le bouton “Accéder aux cartes“, juste en-dessous, vous trouverez tous les résultats de ce projet depuis 2013, ainsi qu’un outil de comparaison vous permettant de comparer une dizaine d’indices (non représentés sur medtrix) issus de l’analyse des biocénoses réalisée sous le logiciel R et ce à différentes échelles spatiales de comparaison (Méditerranée, Région, Masse d’eau côtière). Les indices ‘herbier’ concernent uniquement les herbiers de Posidonie (0-40m) et les indices ‘paysages’ prennent en compte tous les habitats (habitats prioritaires : herbier et coralligène & tous les autres détaillés dans le projet DONIA EXPERT ; 0-60m).

Contact : Gwenaëlle Delaruelle/ Agathe Blandin  (agathe.blandin@andromede-ocean.com)

Porteur du projet : Andromède Océanologie   –   https://www.andromede-ocean.com

Fréquence d’actualisation : Tous les deux ans

Dernière actualisation de la cartographie : Mai 2021.

Partenaire : Agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse

logo-ANDROMEDE-partenaires
nouveau-logo-AERMC-partenaires
error: Content is protected !!